Pour un congé parental digne de ce nom, maintenant !

Avatar of AdminisAdminis - 04. décembre 2019 - Communiqué de presse

Lors de son congrès, le PS du canton de Berne a décidé de lancer une initiative cantonale pour un congé parental digne de ce nom. Le parti a également dressé un bilan des élections fédérales du 20 octobre 2019, et donné les consignes de vote pour les votations du 9 février 2020.

Le congrès du PS du canton de Berne a chargé le comité directeur de formuler une initiative pour un « Congé parental dans le canton de Berne » et de la présenter à un prochain congrès en vue de son lancement. Pour progresser, le canton de Berne doit se doter d’une politique familiale moderne, ce qui ne peut être que positif pour les familles, l’égalité des genres et l’économie. Il serait donc une bonne chose que le canton de Berne montre la voie avec d’autres cantons progressistes, en introduisant un congé parental. Cela exercerait en plus une pression bienvenue en faveur d’une solution au niveau national. « Un congé parental adapté permettrait de mieux concilier le travail et la famille tout en apportant une réponse à la menace d’une pénurie de personnel qualifié », déclare la vice-présidente du parti Tanja Bauer.

Le congrès a ensuite dressé le bilan des élections 2019. Hans Stöckli, qui a été élu au Conseil des Etats pour la troisième fois consécutive, et les quatre membres du Conseil national ont été particulièrement acclamés. Corrado Pardini et Adrian Wüthrich, qui n’ont pas été élus, et Margret Kiener Nellen, démissionnaire, ont été dûment remerciés pour leur travail. Dans son analyse, le PS du canton de Berne conclut que plusieurs facteurs ont contribué à ce résultat en demi-teinte : le PS n’a pas réussi à démontrer que le climat est en fait une question sociale, et il n’est pas non plus parvenu à convaincre sur des thématiques sociales importantes comme les primes d’assurance, les salaires, les rentes ou les loyers. « Nous avons besoin d’un pouvoir social fort. Nous allons donc continuer à nous battre avec conviction pour la justice sociale », promet le co-président du parti Ueli Egger.

Les délégués ont aussi décidé des consignes de vote en vue des votations du 9 février 2020. Le PS du canton de Berne se déclare favorable aux quatre objets : ce sera donc oui au concordat sur le transfert de la commune de Clavaleyres dans le canton de Fribourg et au crédit pour la place de transit à Wileroltigen, oui à l’initiative populaire « Davantage de logements abordables » et à l’extension de la norme pénale antiraciste. D’un point de vue cantonal, il est très important pour le PS que le crédit pour la place de transit de Wileroltigen soit accepté. La co-présidente du parti Mirjam Veglio considère « que pour le PS, il va de soi que les gens du voyage disposent de suffisamment de places de transit dans le canton de Berne ».

Comments are disabled for this post.

0 comments